Voici comment The Sydney Morning Herald et Fairfax Media exploitent la visualisation des données

Voici comment The Sydney Morning Herald et Fairfax Media exploitent la visualisation des données

La visualisation des données est une compétence cruciale en matière de presse. Les histoires factuelles contiennent souvent des données complexes qui jouent un rôle pivot dans la narration. Seule une visualisation correcte et efficace des données peut constituer une information largement partageable et consommable.

Fairfax Media est la deuxième plus grande maison d'édition en Australie et Nouvelle Zélande. Son média phare, The Sydney Morning Herald, est publié sans interruption depuis 1831 et constitue l'organe de presse numéro un en Australie. Le portfolio de Fairfax Media inclut des organes de presse, des magazines, des radios et des propriétés digitales telles que Huffington Post Australia, Stuff.co.nz, et les licences Australiennes de Gizmodo et Lifehacker. En matière de propriété en ligne, Fairfax Media est numéro deux en Australie. Google est numéro un et Facebook numéro trois.

Matt Martel et le directeur exécutif, présentation et photographie chez Fairfax Media, responsable des propriétés les plus importantes comme The Sydney Morning Herald, The Age, et The Australian Financial Review.

fairfax text image 1
« Les graphiques interactifs d'Infogram peuvent doubler l'engagement sur une page »

« Chez Fairfax Media, nous avons incité nos reporteurs à être plus visuels et cela s'est soldé par un succès, » confie Matt à propos des motifs à l'origine de la visualisation des données chez Fairfax Media. « Lorsque nous plaçons un élément visuel sur la page, qui narre l'histoire, nous avons une source d'engagement supplémentaire auprès de l'audience. Résultat, les lecteurs passent plus de temps sur la page. Nous nous attendons à ce que l'engagement double sur la page lorsque nous intégrons une telle technologie, et nous constatons ce résultat avec Infogram. »

Fairfax media a un parcours intéressant dans sa recherche de l'outil idéal pour faire le travail, parcours qui montre bien les avantages d'Infogram.

« Nous avons pensé à Infogram pour remplacer un fournisseur existant, » confie Matt. « Nous avons d'abord fait tourner une solution open source, mais cela n'a pas répondu à nos besoins. Je ne veux pas avoir besoin de deux ou trois développeurs pour créer et maintenir un système lorsque je peux avoir une solution prête à l'emploi qui comble parfaitement nos attentes. »

fairfax text image 2

« Nous avons fait un test de cinq minutes avec 12 produits, » dit Matt à propos du processus de sélection. « Nous avons donné cinq minutes à un reporteur pour créer une visualisation de données pour une histoire, sans qu'il n'ait de connaissance préalable du système. » À l'issue du test, il n'est resté que deux nouveaux produits : Infogram et un compétiteur (qui a récemment été acquis et n'est plus disponible).

La rapidité de développement d'Infogram et l'adaptativité ont été des facteurs décisifs. « Nous avons choisi Infogram pour la faculté de personnaliser et d'agir rapidement en fonction de nos besoins et suggestions. Nous avons chargé nos propres cartes, styles et avons élargi l'utilisation des différents types de graphiques offerts par le produit, » raconte Matt.

En matière de visualisation de données, Infogram permet à la salle de rédaction de prendre toutes les visualisations faciles à moyennement complexes et de les créer rapidement et simplement. « Nos développeurs peuvent se concentrer sur le contenu haut de gamme, unique et important. Infogram prend soin du reste. Alors que certains projets auraient pris un jour ou deux par le passé, cela nous prend 15 minutes aujourd'hui pour faire le même travail. » dit Matt. De façon générale, Infogram fait partie de de ces solutions par abonnements qui simplifient et rationalisent la majorité de la création de contenu, et qui permet à tout le monde au sein de l'organisation d'utiliser des visuels pour narrer leur histoire.

« Ce qui prenait un jour ou deux peut désormais être fait en 15 minutes »

Chez The Sydney Morning Herald, Matt confie que les outils tels qu'Infogram permettent aussi de se concentrer sur ce q'ils savent faire de mieux. « Nous avons appris que nous ne sommes pas une entreprise de développement de logiciel. Nous sommes la salle de rédaction d'une maison d'édition. »

fairfax text image 3 fairfax text image 4

« Depuis les reporteurs jusqu'aux producteurs en passant par les graphistes, tout le monde utilise Infogram pour créer des graphiques et des visualisations, » dit Matt. « Même certains chefs de projets utilisent Infogram pour les tableaux de bord et la veille stratégique. »

Une bonne visualisation des données n'a pas besoin d'instruction. « Si cela renforce l'histoire, ou constitue l'histoire, ça fonctionne, » dit Matt.

L'idée d'Infogram naquit dans l'environnement d'une salle de rédaction, nous sommes donc doublement ravis de compter Fairfax Media parmi nos clients. Chez Infogram, nous souhaitons que la visualisation des données, la publication, et la communication avec des informations visuelles soient chose facile, esthétique et efficace.

Exemples de graphiques chez Fairfax Media